Libramont Regenerative Alliance – Du courage des idées au courage de l’action

Libramont Regenerative Alliance – Du courage des idées au courage de l’action

Libramont Regenerative Alliance – Du courage des idées au courage de l’action

Avec le soutien du Resilience Institute Europe, un événement unique a réuni plus de 100 leaders du monde économique dans la forêt de Bertrix en Belgique ces 20-22 juin 2019 pour échanger sur l’économie régénératrice

Immergés durant 2 jours en pleine nature, nous avons pu nous relier à notre propre nature – bien au-delà des rôles professionnels de chacun – et avoir des conversations à cœur ouvert, trop rares dans le contexte business habituel. De cette expérience, je sors énergisée, encouragée et motivée de poursuivre – dans ma zone d’influence – ma démarche personnelle et professionnelle au sein du Resilience Institute Europe.

De très riches échanges ont eu lieu, inspirés par le dialogue entre les orateurs dont Nicolas Hulot, Frédéric Lenoir, Bertrand Piccard, Gauthier Chapelle ou d’autres experts, et des dirigeants de petites, moyennes ou grandes entreprises. Chacun des intervenants a partagé avec authenticité ses expériences et ses convictions fortes.

« L’avenir est entre nos mains !», nous lance Nicolas Hulot.  Le ton est donné : chacun a un rôle à jouer.  Nicolas Hulot souligne la désynchronisation entre le développement des Sciences et l’élargissement des consciences.

Dans notre monde où l’espace s’est rétréci mais où le temps s’accélère, Frédéric Lenoir est convaincu qu’il faut « susciter un nouveau désir de changement », la notion de désir étant un moteur pour l’action.  Gauthier Chapelle, spécialiste du bio-mimétisme, rappelle l’urgence de l’état du monde – un appel à agir sans plus attendre.  Il a souligné que 2018 a été l’année où l’émission de gaz à effet de serre fut la plus forte.  Triste nouvelle ! Au regard de la (trop) lente évolution de la nature humaine, Bertrand Piccard relève l’impact puissant du développement personnel.   Il propose une voie pragmatique et une transition réaliste, insistant sur les solutions à la fois bénéfiques pour l’environnement et profitables.

Le temps de la croissance quantitative semble révolu.  Vive la croissance qualitative !  Celle qui ne concerne plus l’accumulation de biens, mais le renforcement des liens, l’évolution d’indicateurs – à définir – qui vont au-delà du pur financier.

De tout cela, je retiens surtout l’urgence de passer du courage des idées au courage de l’action.  Depuis l’Antiquité et dans la plupart des civilisations, le courage – dérivé du mot « cœur » – est l’une des principales vertus ; elle s’oppose à la lâcheté.  Le courage, c’est adresser les vrais problèmes, surtout les difficiles, en faisant des choix conscients.  Comme le soulignait Nelson Mandela « le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre ».  Le courage n’est pas l’apanage des décideurs.  Pour tous, il demande de l’audace et une volonté farouche d’avancer coûte que coûte.  En ces temps mouvementés du monde, il est bon de relire cette citation de Confucius:

« Comprendre ce qui est juste et ne pas le faire démontre l’absence de courage« .

Cultiver notre résilience, au quotidien, en mobilisant pleinement l’ensemble de nos ressources – corps, cœur, mental et esprit – au service d’un monde meilleur, soutient cette posture de courage.   C’est ma perception, mon expérience et mon observation.   C’est aussi ce qui nous anime au Resilience Institute Europe : au cœur des organisations, auprès des leaders et de leurs équipes, nous renforçons la résilience afin d’accélérer la transformation, via des conférences, des séminaires et du coaching.

Au-delà des idées, il est grand temps maintenant d’activer le courage de l’action !

Par Alexia Michiels- Partner The Resilience Institute Europe

Libramont : Regenerative Alliance

Libramont : Regenerative Alliance

Libramont : Regenerative Alliance

Libramont est un catalyseur de la transition agricole en cours. Dans un monde en pleine transformation et à l’heure où l’humanité a besoin d’un nouveau récit, nous pensons que la nature est une source d’inspiration fondamentale, un puits de connaissances illimitées datant de plus de quatre milliards d’années, qui peuvent inspirer tant l’organisation de notre société, que nos entreprises, nos institutions et chacun de nous. ‍ Libramont & co Regenerative Alliance s’inscrit pleinement dans notre mission et nos valeurs. Cet événement a pour ambition d’élargir la portée de nos activités actuelles, d’apporter une contribution positive à l’ensemble de notre communauté et de guider notre action pour les années à venir. Une alliance de toutes les disciplines, de tous les secteurs et de toutes les énergies collectives et individuelles est nécessaire pour faire face aux défis du XXIème siècle et régénérer nos écosystèmes, nos entreprises et nos pratiques managériales. Cette transition profitera à tous les enfants de la terre des générations futures.

Retrouver son enthousiasme au travail

Retrouver son enthousiasme au travail

Retrouver son enthousiasme au travail

Podcast Tout va bien E3: Retrouver son enthousiasme au travail en cultivant la résilience

Regenerative Alliance : rejoignez-nous du 20 au 22 juin

Regenerative Alliance : rejoignez-nous du 20 au 22 juin

Repenser vos modèles entrepreneuriaux, en plein cœur de la forêt !

Parce que la Résilience est un accélérateur de Transformation, The Resilience Institute Europe participe à l’événement Libramont Regenerative Alliance les 20-22 juin prochain avec entre autre Nicolas Hulot, Bertrand Piccard et Frédéric Lenoir

Vous, comme nous, vous interrogez sur le sens profond de l’entreprise, face aux enjeux planétaires. Au-delà du défi climatique, les questions portent sur notre vision managériale et sur notre impact, tant pour impliquer nos collaborateurs que pour préserver nos éco-systèmesEt si nous avions l’audace de revisiter nos croyances, en retrouvant notre nature profonde ?

Du 20 au 22 juin, la Libramont & co Regenerative Alliance réunira 100 responsables d’entreprises, pour deux jours de conférences, débats, ateliers en intelligence collective et engagements, stimulés par des philosophes, des scientifiques, des penseurs et activistes. En plein cœur de la forêt (Arboretum de Bertrix), sous tentes et tipis, ces deux jours de ressourcement vont questionner notre rapport à l’être et à la nature, dans la perspective de redonner sens à nos modèles entrepreneuriaux !  

Rejoignez-nous !

La résilience, nouvel art de vivre

La résilience, nouvel art de vivre

La résilience, nouvel art de vivre

Stress, contrariétés, surmenage. Pour faire face aux cahots du quotidien sans s’affaisser, la capacité de rebondir est une ressource à cultiver. Petites stratégies pour vivre mieux.

On connaissait la «grande résilience», terme révélé par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik : cette capacité de rebond que développe parfois l’être humain après un traumatisme. Mais on découvre aujourd’hui la «petite» résilience, celle du quotidien, qui consiste à mieux traverser les écueils de chaque jour. «Les compétences qui permettent de se relever d’un drame sont les mêmes que celles qui permettent de savourer la journée avec ses joies et ses adversités. « Pas besoin d’attendre une catastrophe pour mettre en place ces stratégies qui nous aident à vivre plus sereinement», explique Alexia Michiels, consultante et co-fondatrice du Resilience Institute Europe en Suisse.

Ainsi donc, on pourrait entraîner son cerveau et son corps à mieux rebondir. Apprendre, par le biais de quelques exercices, à vivre en instaurant de nouvelles habitudes positives.

Des exemples? Ils affluent dans l’accessible ouvrage d’Alexia Michiels, L’élan de résilience, qui donne cent clés pratiques pour naviguer à travers les défis du quotidien. Une méthode simple mais efficace.

Pour commencer : on apprend à calmer son mental surchauffé en prenant des micropauses au travail, en faisant des torsions dorsales sur sa chaise ou en admirant le paysage par la fenêtre. Pas besoin d’un long programme, quelques minutes suffisent souvent à se régénérer. 

Et pour booster sa vitalité, rien de tel que de colorer son assiette (en choisissant des fruits et légumes variés), organiser des réunions debout ou prendre la power pose, deux minutes avant une discussion difficile: pieds bien ancrés dans le sol et bras jetés en l’air en forme de V. Cette posture corporelle  influencerait la physiologie, et par ricochet le mental, en augmentant le taux de testostérone et en diminuant l’hormone du stress. Une façon de programmer le cerveau pour la confiance et la réussite.

La pratique résiliente se faufile entre psychologie positive, méditation, activité au grand air et pleine conscience. Une sorte de «méthode Coué»? Pas vraiment. «Ce n’est ni une clé magique ni le bonheur à tout prix, mais une stratégie qui permet d’être plus flexible envers les aléas de la vie, de faire des choix plus conscients et donc d’être plus libres», précise Alexia Michiels. Qui privilégie les expirations avant une réunion importante, pour activer le système parasympathique qui détient le contrôle de la relaxation, ou la pratique du www (de l’anglais «what went well», qu’est ce qui est bien allé, ndlr) en fin de journée : «En mettant l’accent sur le positif, juste avant de s’endormir, on peut influencer la qualité de son sommeil.» Privilégier une vision globale.

Les neurosciences et l’épigénétique ont montré l’importance de toutes les dimensions qui composent l’humain: le mental, le corporel, l’émotionnel et le spirituel. Quatre ressources quis’influencent et se complètent, interagissent avec l’environnement, mais que l’on tend trop souvent à négliger. «Une personne au top de ses capacités, physiquement en forme, connectée à ses émotions et ancrée dans des valeurs positives, sera aussi plus performante. Être dans son axe permet d’être la meilleure version de soi-même», poursuit la consultante, qui organise conférences et séminaires pour les cadres en entreprise. C’est d’ailleurs à force de croiser des leaders épuisés ou dont le quotidien ne faisait plus sens qu’Alexia Michiels a rejoint le Resilience Institute afin de partager cette approche préventive, qui vise à combiner la joie et le succès, pour rayonner plus généreusement.

Par Patricia Brambilla