Parution originale dans Motive-toi.com en octobre 2019

Si vous pensez que le seul avantage de faire du sport est le plaisir et l’amusement, détrompez-vous ! Il est de plus en plus reconnu que le sport peut augmenter vos possibilités d’atteindre des sommets dans votre carrière professionnelle. Des recherches effectuées par des universités britanniques ont montré que les personnes ayant participé à des sports universitaires sont rémunérées en moyenne 18 % de plus que leurs homologues non sportifs.

Pratiquer un sport, c’est bon pour la carrière

Les personnes qui pratiquent régulièrement un sport ont tendance à faire preuve de plus de leadership, ont plus confiance en eux et ont plus de respect pour eux-mêmes. Même ceux qui ont pratiqué un sport au lycée il y a 30 ans continuent à montrer un niveau de leadership et une confiance en soi nettement supérieurs aux personnes qui ont toute leur vie mené une vie sédentaire. Il semble enraciné dans l’ADN des personnes sportives d’être compétitif et d’essayer de réussir. Ils savent qu’il n’y a pas de ligne droite vers le succès professionnel, comme il n’y a pas de raccourci dans la réussite sportive. Ainsi, la capacité d’échouer et de continuer à avancer est partagée autant par les sportifs que par les personnes qui réussissent leur carrière professionnelle.Comment pratiquer un sport peut aider à booster votre carrière professionnelle

Bon nombre des qualités requises pour réussir dans le sport sont similaires à celles nécessaires pour réussir en affaires, notamment la fixation d’objectifs, la confiance en soi, la discipline et les compétences en management d’équipe. C’est dans les sports que l’on apprend à travailler en équipe, à gagner le respect de ses coéquipiers et de ses adversaires, à apprendre à se fixer des objectifs, à apprécier l’importance de gagner, et à revenir après une défaite difficile.

Pour les dirigeants, le fait par exemple d’avoir des membres d’une équipe compétitifs, capables de travailler en équipe et comprenant l’importance d’un travail acharné peut donner un bon aperçu des résultats qu’il sera possible d’attendre au sein de l’entreprise.

Sport collectif ou sport en solo ?

Il ne fait donc plus aucun doute que les sports d’équipe développent des compétences évidentes qui se traduisent dans la vie professionnelle comme le travail d’équipe, la flexibilité et le leadership. Mais on peut également souligner les qualités inhérentes à la poursuite d’un sport en solo qui peuvent être tout aussi importantes, comme le tennis : quand vous êtes au service, vous ne pouvez blâmer personne d’autre que vous si vous ratez le point.

C’est pourquoi un employé ou un dirigeant performant doit savoir ce que signifie assumer la responsabilité de ses actes. Qu’il s’agisse de tennis, de boxe, de course à pied ou de quelque chose de similaire, le concept de possession du moment est essentiel, que vous fassiez du sport à Bordeaux, à Bruxelles ou à Montréal.

Les bienfaits de pratiquer plusieurs sports

De même, bien que pratiquer un sport soit certainement meilleur pour la santé que de ne pas en faire, plusieurs sports apporteront de multiples avantages. Les personnes qui pratiquent deux sports ou plus sont beaucoup plus susceptibles d’avoir des comportements plus sains que ceux qui ne pratiquent qu’un seul sport. Ainsi, il devient plus facile d’élargir un ensemble de compétences et d’éviter les blessures résultant d’une utilisation excessive d’une partie du corps précise.

Chaque sport a sa propre culture, sa personnalité et son état d’esprit comme le sont les différents projets professionnels.

La discipline au travail, grâce au sport

Le lien entre un esprit sain, un corps sain et le sport fait partie de la culture humaine depuis les premières civilisations. On peut le constater notamment au travers de la poésie, des nombreuses formes d’art de la Grèce antique, des textes bibliques ainsi que des premiers documents historiques de la Chine. La discipline, par exemple, est souvent associée au dur labeur des artistes martiaux et des champions olympiques.

Chaque sport nécessite une discipline mentale, physique et tactique. Suivre les règles, obéir à l’entraîneur, faire preuve de retenue, de fair-play, etc. sont toutes des formes de discipline que l’on apprend par le sport. La discipline permet de réaliser son plein potentiel dans sa carrière professionnelle et d’atteindre ses objectifs. Un trait qui prévaut chez toutes les personnes qui réussissent.

La discipline est l’un des outils les plus efficaces que l’on puisse utiliser pour atteindre ses objectifs : le sport montre clairement comment l’application de la volonté et de la discipline lors de la pratique peut aider un sportif à atteindre ses objectifs en compétition. Ainsi, les personnes qui comprennent son rôle dans la réalisation de leurs objectifs sportifs sont plus susceptibles d’appliquer cette même discipline dans leur carrière professionnelle.

Compétition et sportivité

Vouloir gagner, mais subir la défaite, il n’y a pas de meilleur professeur ! Apprendre à accepter la défaite est une leçon beaucoup plus difficile, mais peut être beaucoup plus utile. Dans le sport, comme dans la vie, on ne peut pas gagner tout le temps. Pratiquer un sport nous enseigne cette vérité. On apprend par conséquent à accepter la défaite, à perdre gracieusement, à ne pas se décourager, à se relever et à réessayer. Tôt ou tard, la plupart d’entre nous y feront face au travail.

Tenir bon malgré la pression

C’est une question d’adrénaline ! Que ce soit pour se préparer aux Jeux Olympiques, pour se tenir sur la ligne de départ d’une course de quartier ou pour animer un meeting crucial avec la hiérarchie, faire face à des situations de haute pression est un phénomène naturel dans le sport. Bien que toutes les carrières ne soient pas soumises à un stress élevé, les entreprises attachent toujours de l’importance à une personne capable de faire face aux moments difficiles, que ce soit de rester calme durant une interview ou respecter un délai serré.

Enfin, nous savons à quel point les émotions sont fortes dans le sport, que ce soit en le regardant ou en y jouant. La canalisation des émotions négatives peut être parfois difficile et un bon entraîneur aidera à comprendre à quel point le stress émotionnel négatif peut nuire à la performance. Une telle sagesse aidera à faire face d’autres défis de la vie professionnelle.

 

Share This